Nouveautés

Visages de pierre

" ... L’idée avait insidieusement pris corps depuis qu’un certain jour, perdue dans l’ennui sans fin d’une salle d’attente, je levai les yeux au plafond et y croisai une drôle de figure dans les rondeurs de ses motifs en relief ; une occurrence qui signa le départ pour un voyage en solitaire soumis à la découverte de visages de pierre de plâtre de brique de béton ou de caillasse naturellement marqués d’inscriptions érosives – agrémentés parfois de quelque facétie humaine – reconnus et salués au hasard du temps. Vertige de l’esprit, transfigurations tonales.

Qu’y voir d’autre qu’un appel à l’imaginaire ? »

 

Collection:
Date de parution: 
15/02/2019
ISBN 978-2-35729-092-1 * PVP 17.50 euros * 72 p.
Photographie
Prix: 
17,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

La bibliothèque de Miguel Abensour

Les professeurs disposent d’une bibliothèque personnelle, c’est une évidence. Celle de Miguel Abensour, qui fut professeur de philosophie politique, le confirme. Forte de près de 9 000 volumes, cette bibliothèque se distingue par des spécificités que nous présentons dans un inventaire qui se veut d'être un instrument de travail pour toutes les personnes intéressées par les écrits et la pensée de M. Abensour ainsi que par les thèmes qu’il a étudiés et sur lesquels il a travaillé : l’utopie, la pensée de Marx, l’héroïsme, Saint-Just, la théorie politique.

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
13/02/2019
ISBN 978-2-84534-281-1 * PVP 27.50 euros * 280 p.
Prix: 
27,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

Le Blanc

« Je ne me serais pas intéressé au blanc s’il n’apparaissait constamment comme une anomalie du paysage, tantôt le valorisant, tantôt le dégradant.

" Dans la nature, le blanc n’existe pas ". Assertion frappante. Je la tiens de Bernard Lassus, alors enseignant en art plastique à l’École du paysage de Versailles.

Elle contenait un défi : Si vous ouvrez les yeux, vous verrez, le blanc n’existe pas, enfin pas comme on l’entend, ou alors c’est une exception. À vous de démontrer le contraire. Cela n’était pas dit mais sous-entendu et suffisait pour capter l’attention vers cette affaire apparemment minime du paysage.

Il n’existe pas de blanc au sens nettoyant du terme (laver plus blanc). C’est une chance. Mais il existe une infinité de tons clairs, répartis sur les supports les plus divers. On peut en établir une liste. Elle se présente dans l’ordre alphabétique des catégories identitaires du blanc dans le paysage d’aujourd’hui.

D’une manière ou d’une autre, les composantes inertes du paysage se trouvent liées au vivant en tant que système mais il arrive qu’on les perçoive pour elles-mêmes sans identifier les êtres auxquels elles se trouvent associées : une plage de sable blanc, une cime enneigée, une falaise de craie.

Le blanc intervient alors de façon massive, occupant tout le regard et, même s’il s’agit d’un phénomène temporaire – le ciel, l’écume, la neige – il peut identifier un territoire durablement. » G. C.

 

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
26/10/2018
ISBN 978-2-84534-276-7 * PVP 14.50 euros * 96 p.
Prix: 
14,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

L'Écart absolu : Miguel Abensour

 

Gilles  Labelle est professeur à l’Université d’Ottawa (Canada) depuis 1993 où il enseigne la pensée politique à l’École d’Études politiques. Il est aussi membre du comité directeur d’un centre de recherche (le CIRCEM) à la même université, où il dirige un axe consacré aux « fondements du politique ».

De la collection de Miguel Abensour :

La collection “Miguel Abensour” se créa du vivant de l’auteur.

Par modestie, il nous avait demandé de la suspendre et de publier ses textes dans les collections traditionnelles de nos éditions, à une exception près : la série des Utopiques (I, II, III, IV).

Nous étions alors convenu, selon sa volonté dès lors maintenue par ses héritiers, qu'après sa disparition nous continuerions de constituer un “fonds Abensour”, que nous préférons nommer “Collection”, dont la mission est de poursuivre, ainsi que l’auteur les avait conçus ou envisagés, la publication des inédits, de même que d’opérer les regroupements.

En aucun cas il ne s'agit d'une “œuvre complète”, mais simplement d'une “œuvre” utile afin que sa pensée se prolonge en d’autres...

    

L’ouvrage de Gilles Labelle, 

L'Écart absolu : Miguel Abensour, 

est le premier.

 

 "Pourquoi “l’écart absolu” ? Pourquoi “écart”, et pourquoi “absolu” ? “Écart”, d’abord, par rapport à quoi ? Une “pensée libre” entendue en ce sens est ou n’est pas – elle ne peut se tenir que dans un écart “absolu” avec le réel existant. Pour Miguel Abensour, l’enjeu de toute pensée critique consistait à se situer à distance des “lignes culturelles et politiques” qui orientent et organisent le réel existant. Il est aisé de se dire “critique” ; il l’est beaucoup moins de circonscrire un lieu — et de s’y tenir — où ces “lignes culturelles et politiques” sont tenues à distance, où la pensée se conjugue avec une liberté qui fait entrevoir d’autres chemins, d’autres voies. Un Ailleurs. Cette pensée annonce obstinément le “retour des choses politiques”, que le réel existant cherche à recouvrer, pour lui substituer la Nécessité économique ou la Morale. L’écart absolu n’est pas l’“objet” de l’œuvre de Miguel Abensour : plutôt que d’en parler, il serait plus juste de dire qu’elle l’incarne."

 

 

 

 

 

 

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
25/09/2018
ISBN 978-2-84534-277-4 * PVP 22.50 euros * 384 p.
Prix: 
22,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

La Boétie prophète de la liberté

 À l’inverse de l’interprétation classique, Miguel Abensour propose ici une contre-thèse, selon laquelle l’hypothèse de la servitude volontaire, loin de faire exception, n’aurait cessé de hanter la philosophie politique moderne, émergeant et faisant surface à la faveur d’un événement, d’une grave crise historique, si ce n'est d’une controverse philosophique ?

Nous employons à dessein les termes “ne cesse de hanter”. En effet, si l’on tient à mesurer avec plus de justesse la présence plus ou moins souterraine de l’hypothèse laboétienne, il convient en quelque sorte de prendre en compte, au-delà de ses expressions manifestes, sa présence “spectrale”.

Cette hypothèse inconcevable et qui, tel un spectre, ne manque pas d’effrayer tant elle ébranle les certitudes apparemment incontestables du rationalisme politique, selon, apparaîtrait sous la forme d’une résistance à son expression, ou sous la forme paradoxale d’une présence-absence. Comme si l’auteur qui se risque à la concevoir, déployant autant d’énergie pour l’envisager que pour la tenir le plus possible à distance se gardait de la formuler explicitement.

[ Miguel Abensour & Hubert Tonka ]

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
25/09/2018
ISBN 978-2-84534-283-5 * PVP 10 euros * 64 p.
Prix: 
10,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.